mon-chien-grogne_edited_edited.jpg

IL NE FAUT PAS PUNIR UN CHIEN QUI GROGNE

Le grognement peut faire peur et le réflexe de nombreux maître est de punir ce comportement.

Or, le grognement chez le chien est une façon de communiquer une information, plus précisément un inconfort ou un malaise. Il constitue un AVERTISSEMENT. En punissant ce comportement, les grognements peuvent diminuer en fréquence et intensité, jusqu’à complètement disparaitre. Est-ce vraiment ce que nous voulons ?

Il faut savoir que le comportement après le grognement est souvent la morsure.

Votre chien à plusieurs raisons de grogner. Il est essentiel d’analyser l’environnement et la situation dans lesquels se trouve le chien car ils sont souvent la cause du grognement.

  • La peur : Un chien qui grogne lorsqu’un jeune enfant accourt vers lui.

  • Irritabilité et douleur : Un chien en convalescence qui grogne lorsque ses humains l’approchent ou tentent de le soigner.

  • Protection des ressources : Un chien qui grogne lorsque son humain s’approche de sa gamelle de nourriture ou même du fauteuil du salon !

  • Le jeu : Deux chiens qui grognent en tentant de s’enlever mutuellement un jouet, par exemple une corde tressée.


Un chien grogne souvent dans les situations ci-dessus, c’est pour cela que vous devez respecter les règles suivante :
Ne jamais tenter d’enlever l’os ou le jouet d’un chien.
Ne jamais s’approcher d’un chien qui mange ni essayer de lui enlever sa gamelle.
Les enfants doivent toujours être accompagnés d’un adulte avant de s’approcher d’un chien.
Si un chien grogne, éloignez-vous immédiatement et calmement. C’est une question de respect et de sécurité.


Le grognement constitue un avertissement et devrait toujours être pris en considération.


Au lieu de punir votre chien, essayez plutôt d’éloigner ce qui met votre chien dans l’inconfort et quand cela est possible d’éviter que la situation ce représente.

DogScool - Educateur canin Mérignies