Chien Berger Allemand

Les différents sens des chiens

Que ce soit la vue, l'odorat, l’ouïe ou encore les fonctions de sa moustache, votre chien est pourvu de sens incroyables. Certains sont bien plus développés que les nôtres


L'odorat

C’est sans doute le sens le plus développé chez nos amis les chiens ! C’est d’ailleurs en grande partie grâce à ce sens que nos compagnons à quatre pattes perçoivent le monde.


A quoi sert l'odorat du chien ?

​Le chien se sert de son flair pour énormément de choses, d’abord cela lui permet de reconnaître ses congénères mais aussi de distinguer ceux qui l’entourent (ses maîtres, un humain inconnu ou encore un chat). Mais ce n’est pas tout, leur odorat leur permet également de détecter une femelle en chaleur. Enfin c’est aussi un moyen de communication.


La réputation sur le flair légendaire du chien est bel et bien justifiée : en effet, un chien est capable de capter une odeur 1 million de fois plus diluée que celle pouvant être détectée par l’homme. S’ils sont si performants c’est notamment grâce à l’étendue et au nombre de leurs récepteurs olfactifs sur leur muqueuse nasale : 220 millions sur 130 cm2 (une fois dépliée) contre seulement 5 millions 3cm2 chez l’homme.

Contrairement à l’homme les chiens ont la particularité de pouvoir sentir une odeur lointaine et même différée dans le temps. Ils sont donc capables de suivre une personne ou un animal même plusieurs heures après son passage !

Ainsi le chien vit dans un monde olfactif totalement inconnu pour nous.

La vue 

La vision du chien n'est pas la même que l'homme. Contrairement aux idées reçues, il ne voit pas en noir et blanc, en revanche il ne distingue pas toutes les couleurs.


En effet, le chien a une vision dichromatique, sa palette de couleur s’étend seulement du jaune au bleu. Il ne perçoit ni le rouge ni le vert, tout comme les personnes daltoniennes.


En revanche son champ de vison est bien plus large que le nôtre. Et pour cause, la position latéral de leurs yeux leurs permet de voir plus largement que nous. Nos compagnons ont un champ visuel qui s’étend jusqu’à 287° (selon la race) tandis que le nôtre ne peut aller au-delà de 180°.

Sa vision nocturne est également meilleure que la nôtre. Il faudra 5 fois moins de lumières au chien pour se diriger dans le noir sans aucune difficulté.


L'ouïe 

Nos amis à quatre pattes sont capables de percevoir des fréquences sonores de 50 000 hertz alors que l'homme, lui n'est apte qu'à capter des sons compris entre 16 et 20 000 hertz en moyenne. En clair, un chien est capable d'entendre des sons que nous ne sommes pas en mesure de percevoir. Il est donc tout à fait exact de dire que l'ouïe de nos toutous est bien plus performante que la nôtre.

Les chiens sont capables d'entendre un son de faible intensité situé jusqu'à 25 mètres d'eux alors que c'est impossible pour un homme (chez l'humain la distance de captation d'un son identique n'est que de 4 mètres).

Ils ont également une meilleure sensibilité auditive. En clair, ils peuvent sans aucune difficulté différencier des sons qu'ils entendraient de manière simultanée. En effet, lorsqu'ils courent, ils sont capables de reconnaître le bruit du vent, le bruit d'un joggeur ou bien encore celui d'un autre animal. Même si tout se passe en même temps le chien est capable d'identifier et reconnaître chaque bruit sans le confondre avec un autre.

Bien évidemment la taille des oreilles de nos compagnons est également un réel atout pour eux. Le fait qu'elles soient mobiles leur permet de mieux percevoir les sons en orientant leurs oreilles.


Les moustaches du chien

Comme les chats, nos amis les chiens ont des moustaches, les « vibrisses ». Plus épaisse, plus longue et plus raide qu’un poil, la vibrisse a un rôle sensoriel extrêmement important. Le chien en a autour de la gueule, au-dessus des yeux, sur les joues mais également sous la mâchoire.


A quoi lui sert ses vibrisses ?

​Les vibrisses sont essentielles pour le chien, c’est grâce à elles en partie qu’il peut « toucher » les choses. Mais ce n’est pas tout, les vibrisses lui permettent aussi de se déplacer plus facilement et notamment de se repérer dans l’espace, avec elles il est capable de mesurer la distance qui le sépare d’un obstacle ou d’un objet.

​Dans le même ordre idée, c’est également grâce à elles qu'il est capable de fermer les yeux pour éviter qu’un insecte ou un autre corps étranger y pénètre. Enfin, elles lui sont aussi très utiles pour le pistage car avec ses vibrisses, le chien peut ressentir les variations de pression et de vibration du sol.

Est-ce que ça repousse ?

Oui, les vibrisses repoussent. Malgré tout vous ne devez en aucun cas les couper ! Que vous les trouviez inesthétiques n’est pas une bonne raison : gardez bien en tête que pour votre chien il s’agit d’un organe sensoriel indispensable, en les coupant vous le priveriez d’un de ses sens, donc n’y touchez pas. 

DogScool - Educateur canin Mérignies