top of page

Maltraitance animale : les colliers "coercitifs" pour chiens bientôt interdits ?

Dernière mise à jour : 17 janv.

BONNE NOUVELLE : L’Assemblée nationale a voté à la quasi-unanimité la proposition de loi ce lundi 16 janvier 2023.

Publié le 16/01/2023 sur Ladepeche.fr - Illustration pixabay

L'Assemblée nationale examine, ce lundi 16 janvier, une proposition de loi visant à interdire la vente et l'utilisation des colliers coercitifs à destination des chiens.


Ce lundi 16 janvier, la députe Corinne Vignon (Renaissance) présente une proposition de loi à l'Assemblée nationale visant à interdire "la maltraitance sur les animaux de compagnie par l’utilisation de colliers étrangleurs et électriques". Présentés souvent comme des colliers dits "éducatifs", ces objets génèrent parfois de fortes douleurs chez l'animal.

Dans le texte de la proposition de loi, la députée de Haute-Garonne affirme d'ailleurs que "ces colliers n’ont jamais prouvé leur efficacité pour quelque problème comportemental que ce soit, et au contraire, augmentent le risque d’agressivité et de morsure des chiens en raison du stress, de l’anxiété et de la souffrance qu’ils subissent. Par ailleurs, de nombreuses alternatives existent pour éduquer ou rééduquer des chiens, sans recourir à des outils ou méthodes qui génèrent de la douleur ou de la peur."

L'unique article présent dans la proposition de loi, présentée ce lundi, demande l'interdiction de "l’utilisation sur les chiens et les chats de tout dispositif à décharge électrique, étrangleur sans boucle d’arrêt ou dont les pointes sont tournées vers le corps de l’animal" ainsi que "l’acquisition et la cession, y compris en ligne, à titre onéreux ou gratuit, ainsi que la publicité et les petites annonces portant sur tout dispositif à décharge électrique, étrangleur sans boucle d’arrêt ou dont les pointes sont tournées vers le corps de l’animal".

9 vues0 commentaire
Post: Blog2_Post